Le Bambou, merveille de la nature

 « Sans Bambou, nous perdons la sagesse et la culture » disait un poète chinois !
  
 Cette plante « Bambuseae » appartient à la famille des Gramineae (Graminées) naturellement composée d'un renfort et d'une matrice,
 par définition c'est un matériau composite.
 Il en existe plus de 1500 variétés, originaire d’Asie et d’Amérique, avec des hauteurs de croissance différentes.
  Tous les bambous ont des tiges souterraines, appelées rhizomes.
  Ils permettent à la plante de croître en formant des touffes plus ou moins serrées. C'est aussi un organe de réserve.
      Rhizome de bambou
 La tige de bambou est un chaume ligneux et cloisonné aux nœuds, très riche en silice, ce qui en fait sa dureté et résistance.
 Les chaumes se plient sous le poids de la neige et résistent aux vents forts,  cassant très rarement.
 Cette flexibilité est due aux entrenœuds creux de chacun des chaumes.
 Le bambou possède des feuilles persistantes, se déplaçant au moindre souffle du vent, ce qui en fait tout son charme.
 C’est seulement au printemps, lorsque les nouvelles feuilles commencent à pousser, que quelques-unes des vieilles tombent.
 La floraison des bambous est très rare et irrégulière, elle est mystérieuse et intrigante, elle peut survenir périodiquement à des intervalles allant jusqu'à 60, 90 ou 120 ans, selon l’espèce, la plante entière peut en mourir. Floraison du bambou

bamb10.jpg

Les bambous sont des plantes extrêmement fascinantes, en dépit de leur origine exotique, ils se sentent également très bien dans les jardins européens.
Les grandes espèces de bambou sont caractérisées par des tiges d'une beauté frappante qui sont droites ou courbés.
Les tiges peuvent également être très épaisses.
Dans leur patrie, en Asie tropicale et subtropicale, quelques tiges atteignent jusqu’à 30 cm de diamètre. 
 



 Symbolisme
:
 Symbole de l’énergie et du bonheur, le Bambou est une matière végétale, naturelle et zen.
 En Chine, le bambou symbolise le pouvoir de longévité, la richesse et une grande résistance.
 C'est probablement parce que le bambou en hiver sous le poids de la neige se plie à l'étage plus bas,
 mais après la fonte se lève à nouveau comme si rien ne s'était passé.
 En Inde, le bambou symbolise l'amitié, au Japon il est synonyme de pureté, probablement en raison de sa croissance linéaire et la couleur verte.
 Ici il se produit également avec des branches de pin et de fleurs de pruniers comme un symbole de chance. La floraison des bambous est également perçue comme des signes de faim et de privation,
 parce que pendant les famines les grains de bambou florissant étaient consommés par les gens.
 À son tour, d'autres cultures asiatiques croyaient que les êtres humains provenaient d'un bec de bambou.
 Formidable matière renouvelable, le bambou pousse non seulement extrêmement vite, mais il ne nécessite aucun pesticide, fertilisant ou herbicide, et se régénère naturellement.
 Il peut être récolté tous les 3 ans, sans fragiliser l’écosystème. Cette plante s’inscrit donc parfaitement dans une logique de développement durable et apporte une réponse à la déforestation de la planète !
 Il génère plus d'oxygène que les arbres feuillus, et il a la capacité de limiter l'érosion des sols et de restaurer des sols appauvris grâce à ses racines. Autant dire qu'il s'agit d'une plante de culture idéale,
 qui semble ne présenter que des points positifs. 
 Le bambou permet de lutter efficacement contre l’effet de serre grâce à une absorption non négligeable de ces gaz.
 L’absorption du gaz à effet de serre par le bambou est 5 fois plus importante qu’un volume équivalent d’arbres, en plus de produire 35% d’oxygène supplémentaire !
 La photosynthèse du bambou, processus bio-énergétique qui permet aux plantes et à certaines bactéries de synthétiser de la matière organique en exploitant la lumière du soleil,
 est largement supérieure par rapport aux arbres ou aux autres plantes car le bambou reste vert toute l’année et possède une croissance beaucoup plus rapide.
 Une bambousaie de 1 hectare peut capter jusqu’à 60t de CO2 par an suivant l’espèce et le type de culture. Ce qui correspond à une rétention 30 fois plus importante que la culture d’autres plantes.

  Le bambou que j'utilise :
 Provient en partie de mes récoltes locales, que je fais sécher dans mon grenier.
 Pour les tiges de diamètre plus important, mon fournisseur privilégié est Bamboolife     
 
 Un bambou d'exception, la variété Luong issu d'une plantation raisonnée à vocation humanitaire au Vietnam,
 permettant à ce produit d’être a la foi durable et une véritable "banque verte" pour les exploitants.
 Des tiges thermotraitees selon un procédé " vert" qui lui confère des propriétés mécaniques et esthétiques inégalées.
 ORIGINE DU BAMBOU : Nord Vietnam, province de Thanh Hoa
 La bombouseraie recoit l’appui de l’ONG francaise GRETT au sein d’un projet qui contribue a la valorisation economique et environnementale des forets de bambou afin de lutter contre la deforestation et
 le changement climatique tout en ameliorant les revenus des petits producteurs. Il soutient le developpement des entreprises locales et vise a ameliorer la gestion des plantations afin de garantir la regeneration du bambou
 et a valoriser ses fortes potentialites de sequestration du carbone.
 TRAITEMENT : Sélectionnées au préalable pour leur qualité, puis carbonisées, les tiges thermo-traitées bénéficient d’une meilleure résistance aux agressions extérieures, avec une durabilité qui augmente vis-à-vis des moisissures ;
 elles sont d’une plus grande solidité et d’une meilleure stabilité (moins de problèmes de fissuration). Le bambou thermo-traité ne nécessite normalement aucun entretien particulier.
 L’énergie de chauffage vient le plus souvent de la biomasse renouvelable.

Le bambou thermo-traité est donc produit par un procédé respectueux de l’environnement.

 Utilisations de cette herbe insolite :
 En Asie, elle fait partie intégrante de la vie et de la culture. Plante ornementale, alimentaire, phytoépuration, plante aux vertus médicinales (reminéralisant), matériau de construction (maison, échafaudage, …),
  réalisations de divers objets (meubles, instruments de musique, balai, ombrelle, …), écriture et dessin, il sert aussi à la confection de tissu ! 
         Espace culturel : Calligraphie, bambou sculpté, cerf-volant,...
         Espace quotidien : vaisselle, boîtes de cuisson à la vapeur, panier à cuire le riz, nasse à poisson, louche, …  
         Espace industriel : fortification du béton armé, fabrication du parquet, construction d'échafaudages, …
         Espace alimentaireles jeunes pousses sont non seulement comestibles mais renferment de riches éléments tels le potassium et la vitamine A
         et contiennent jusqu'à 17 acides aminés.
         Certaines feuilles de bambou servent aussi à la fabrication de boissons fermentées et d'alcool blanc dans certaines régions.
         Espace médicinal : la substance siliceuse extraite du bambou permet de calmer l'asthme et les rhumatismes.
         En phytothérapie, le bambou soulage les maux de dos par ses propriétés reminéralisantes.

         Espace architectural :habitat traditionnel : tuiles, maison sur pilotis, pont en bambou, …
         Espace musical : collection d'instruments venus du monde entier : saxophone, percussions du Vietnam, vièle de Cuba, flûte à encoches des Andes, flûte de Pan, plusieurs flûtes de Chine, tambours d'Océanie,
         xylophone de Bali, khène du Laos (sorte d'harmonica), orgue des Philippines, Sanza du Cameroun (lamellophones) et autres instruments d'Amérique Latine, de Madagascar et d'Indonésie.

         Espace ornemental fixe-sol pour les talus, les berges, etc. rôle de brise-vent, le bambou comme le roseau “plie et ne rompt pas”.
        
La très large gamme des espèces permet aux paysagistes en jouant sur les formes, les tailles, les couleurs de créer des effets très intéressants.

         Et sans oublier pour le massage. Décidément, le bambou n’en finit pas de nous étonner !
 Le massage aux bambous, la relaxation venue d'Asie
 
Le massage aux bambous est encore peu connu, aux vertus apaisantes et régénérantes.
 Il s’agit, non pas d’un massage manuel, mais d’un massage réalisé grâce à des bambous de différents diamètres.
 Notre vie moderne trépidante rend de plus en plus nécessaire l’instauration de quelques parenthèses de bien-être, pendant lesquelles nous oublions nos soucis et savourons simplement
 le bonheur de nous sentir enfin choyés et bichonnés. Bulles de refuge contre les agressions extérieures, les spas nous proposent des techniques de massage ancestrales, aux vertus apaisantes et régénérantes.
 Parmi ces dernières, le massage aux bambous est encore peu connu. Il s’agit, non pas d’un massage manuel, mais d’un massage réalisé grâce à des bambous de différents diamètres.
 Les tiges de bambou, encore appelées chaumes, sont légères, solides et creuses, ce qui favorise les transmissions d’énergie.
 Elles existent dans toutes les tailles et tous les diamètres, selon les espèces de bambou et le stade de croissance de la plante.
 Pour le massage, on a recours à différents accessoires : d’abord un récipient en bambou qui permet de diffuser des huiles essentielles sur le corps ; puis des tiges de bambou de moyen ou gros,
 qui s’utilisent comme autant de rouleaux massant. Pour la nuque et la tête, ce sont des bambous de fin diamètre qui sont employés. Et lorsqu’on désire stimuler plus particulièrement la circulation sanguine, on a recours
 à un fagot de petits bambous liés entre eux. Pour terminer la séance de massage sur une note sonore apaisante,
 on utilise souvent un « bâton de pluie », gros bambou émettant un son
 qui ressemble à celui d’une pluie rapide tintant sur un toit.
Les bienfaits du massage aux bambous
Grâce aux huiles essentielles et aux différents accessoires qui les aident à pénétrer dans la peau, le massage aux bambous est d’abord déstressant, il dénoue les tensions et favorise
une relaxation profonde des muscles,en particulier ceux du dos, des lombaires et de la nuque.
Il stimule en outre la circulation sanguine, surtout lorsqu’on utilise l’accessoire fagot, et aide l’organisme à se débarrasser de ses toxines.
 Réalisé avec des bambous de différentes tailles qui épousent les lignes du corps, ce type de massage est également remodelant : il permet de lisser et d’affiner la silhouette, il rend la peau douce et souple,
 enfin il draine l’organisme et l’aide à se débarrasser de la cellulite et des amas graisseux. Les personnes fatiguées, stressées, les sportifs aux muscles contractés ou les femmes soucieuses de ligne tirent ainsi un
 grand bénéfice de séances de massage aux bambous.
 A noter : le massage aux bambous se pratique aussi sur le visage et sous la plante des pieds.